Nouveau site internet !
Message à l'attention des clients possédant un compte sur notre précédent site internet :
Merci de créer un nouveau compte sur le site actuel.

Les astuces de Polly Minick pour des Hook Rugs réussis !

Tout d’abord, la plupart des publications,  dont les miennes, vous donnent des astuces pour choisir votre matériel, la laine, le crochet spécial hook rug, ou bien encore les toiles de support comme le lin ou le « Monk’s Cloth ». Au final, vous pouvez trouver bon nombre d’astuces sur les blogs et les moteurs de recherches. Comme je pratique le « Rug Hooking » depuis plus de 40 ans, je souhaite partager avec vous quelques astuces exclusives, souvent absentes de la plupart des publications à ce sujet.

 

  1. Essayez avant d’acheter

Si cela est possible, assurez-vous auprès du vendeur de toujours pouvoir essayer vos nouveaux outils avant de les acheter, que cela soit un cutter, un crochet, un cadre, etc.

La raison est simple : chaque personne utilise un même outil différemment. Par exemple, 99% des gens utilisent un cadre à rug hooking. Je n’en ai JAMAIS utilisé et je crée toujours avec un tambour à broder comme ceux utilisés pour les travaux d’aiguilles divers et le quilting (en plus, je serais très vite ruinée si j’en avais l’usage…cela ne me convient donc pas).

 

  1. Créez votre propre style

Beaucoup de débutants commencent par acheter des kits, et c’est une bonne idée car ils sont complets et vous pouvez commencer tout de suite votre projet. Une fois que vous aurez gagné en expérience, vous voudrez sans doute créer vos propres designs, choisir vos propres couleurs, etc. Vous définirez très bientôt votre style et ainsi, vous donnerez naissance à votre touche personnelle. Mais attention ! Prenez votre temps pour créer votre propre identité et ne soyez pas effrayé par la tâche : le résultat sera au rendez-vous et vous ne le regretterez pas.

 

  1. De quelle quantité de laine aurai-je besoin ?

La meilleure règle à suivre est de prendre du lainage non-coupé. Pliez-le 4 à 5 fois et disposez-le sur le motif à crocheter. Si la pièce le recouvre entièrement en formant quatre couches, cela signifie que vous aurez assez de laine.

Ne découpez pas votre laine en une seule fois car les bandes s’emmêleront. Il est préférable de couper la laine au fur et à mesure de vos besoins.

 

  1. Un de mes mantras : “L’eau et les Hook Rugs ne font pas bon ménage »

Comme je le dis souvent : « Soyez sûre de ne pas mouiller vos tapis car la teinture de la laine peut facilement se répandre et gâcher l’ensemble de l’œuvre ». Alors prudence : faites bien attention à vos « rugs » ! Mais je parle aussi très souvent du lavage des laines « vintage » et de comment teindre la laine dans de l’eau chaude…il arrive que les gens s’y perdent ! Retenez donc ceci : avant de crocheter, vous pouvez laver et teindre la laine. Après avoir crocheté, préservez vos créations en Hook Rug de l’eau car les couleurs se délavent facilement.

 

  1. Que se passe-t-il quand vous n’avez pas assez de lainage ?

C’est le moment d’être créative ! Cela m’est arrivé un bon nombre de fois et il y a plusieurs moyens de s’en sortir ! Si vous n’avez plus de laine pour terminer le remplissage et qu’il vous est impossible d’en trouver dans votre stock : vous pouvez retirer quelques boucles qui composent le contour du tapis crocheté pour les utiliser là où vous en avez besoin. Vous remplacerez ces boucles avec un lainage d’une couleur qui s’accorde au mieux. MAIS n’ajoutez pas une laine d’une seule couleur qui risque de jurer avec le reste : mélangez plusieurs nuances de cette couleur pour bien harmoniser le tout. Une autre de mes astuces, c’est d’ajouter des éléments sur votre fond, comme une fleur ou une image, et ainsi retirer le lainage qui vous manquait ailleurs. Cette technique est aussi valable que la première.

 

  1. La couleur

Si les couleurs ne s’accordent pas bien ensemble, personne ne viendra regarder d’assez près votre création pour admirer le modèle ou la technique utilisée. La couleur est si importante que si une laine, qui vous paraissait bien avant de commencer, ne s’adapte pas bien à votre création, vous devez la RETIRER SANS HESITATION ! Si ce n’est pas plaisant pendant le crochetage, cela ne le deviendra pas plus par la suite. Il y existe tellement de couleurs et de possibilités autour de nous que si vous n’avez pas la bonne couleur, vous pouvez la retirer et trouver celle qu’il faut.

 

  1. Atténuer des couleurs trop vives

Achetez un “cercle chromatique” et utilisez-le pour trouver la couleur complémentaire de votre couleur vive.

Plongez ensuite votre coloris trop vif dans un bain de teinture de sa couleur complémentaire.

Le tissu acquiert alors une couleur assourdie.

 

  1. “La teinture du pauvre”

Avant de me lancer dans l’aventure de créer mes propres couleurs, j’utilisais cette astuce toute simple. Prenez plusieurs pièces de la même couleur, par exemple du bleu, et veillez à choisir des pièces qui sont toutes différentes les unes des autres, voire même qui jurent par rapport aux autres. Le but de l’opération est de mélanger plusieurs nuances d’une même couleur pour que vos lainages obtiennent une teinte coordonnée.

Mettez toutes vos pièces de lainage dans une marmite d’eau bouillante et laissez bouillir doucement, vous verrez alors que l’eau deviendra bleue. A ce moment-là, éteignez le feu et laissez refroidir toute la nuit. Le matin, vous verrez que l’eau est redevenue claire et que vos lainages ont tous repris une coloration plus harmonieuse. Les lainages auront toujours une couleur différente mais les nuances (de bleu dans notre exemple) se marieront mieux ensemble, sans jurer.

 

  1. Les tapis crochetés à deux couleurs

J’ai créé de nombreux tapis crochetés avec deux couleurs – le plus souvent du bleu et  du blanc cassé/crème. Quand je confectionne un tapis à deux couleurs, vous pouvez être sûr et certain que je vais utiliser 15 à 20 différentes nuances de bleu qui vont bien ensemble. Je fais exactement la même chose avec le blanc. Pour obtenir un beau résultat, assurez-vous d’utiliser beaucoup de nuances d’une même couleur.

 

Pour terminer, je vous donne quelques astuces rapides qui m’ont beaucoup aidée !

  • Essayez de faire des boucles uniformes : de 6 à 9 mm de haut.
  • Ne serrez pas trop vos boucles et tirez-les bien vers le haut.
  • Quand vous commencez ou terminez une bande, tirez sur son extrémité pour qu’elle remonte à travers le tissu de support : vous pourrez égaliser par la suite.
  • Si vous utilisez un cadre ou un tambour, assurez-vous que votre toile de support est bien tendue.
  • Ne faites pas passer votre bande de lainage d’un bout à l’autre de l’ouvrage : coupez la bande et recommencez.

 

ENJOY !

Polly Minick

 

Et vous ? Quelles sont vos astuces pour créer des Hook Rugs parfaits ?

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Leave a Reply

<< Retour aux actualités

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer